Menu
71 rue Ambroise Paré
62575 BLENDECQUES
Du lundi au vendredi de 8h à 19h
Samedi de 8h à 12h
03.21.93.45.29

Prise de rdv en ligne

Chirurgie – Traumatologie du genou – Saint-Omer (62)

A – LA FRACTURE DE ROTULE

La rotule (ou patella) est un petit os triangulaire qui appartient au système extenseur du genou (quadriceps, rotule, tendon rotulien). La fracture de rotule est une pathologie potentiellement grave liée aux conséquences fonctionnelles de la rupture de l’appareil extenseur du genou.

Il s’agit de fractures articulaires dont un pourcentage non négligeable de cas se compliquent de raideur du genou ou d’arthrose de rotule.

1- Qui fait une fracture de rotule ?

IL peut s’agir d’un accident de sport ou d’un accident d’auto ou de moto. Chez le sujet plus âgé, il s’agit souvent d’un accident domestique avec chute sur le genou.

2- Comment se présente la fracture de rotule ?

Le patient qui a une fracture de rotule présente une impotence fonctionnelle totale avec douleurs et impossibilité de marche.

3- Comment fait - on le diagnostic d’une fracture de rotule ?

Une consultation en urgence dans un service médical vous permettra de diagnostiquer la fracture de rotule par la réalisation de radiographies standards simples. Parfois le scanner est nécessaire pour évaluer la gravité de la fracture avant de décider du traitement.

4- Comment traite t -on une fracture de rotule ?

L’avis spécialise d’un Chirurgien du genou est nécessaire

La fracture de rotule peut s’accompagner d’un saignement intra articulaire ce qui nécessite une ponction évacuatrice du genou.

Ensuite, si la fracture n’est pas déplacée, le traitement orthopédique peut être retenu comportant une immobilisation du genou en extension dans une attelle ou un plâtre en résine pendant 4 à 6 semaines.

Une rééducation impérative chez le kinésithérapeute, prolongée, permet en 4 à 6 mois de récupérer un genou bien fonctionnel.

Lorsque la fracture est déplacée, le traitement chirurgical doit être discuté. Il s’agit d’ouvrir le genou par une voie antérieure, d’effectuer la réduction des fragments déplacés et de les maintenir grâce à une ostéosynthèse (broches, vis, cerclage métallique). Dans les suites, l’appui partiel est autorisé avec selon la stabilité du montage chirurgical, une rééducation immédiate ou différée.

Dans tous les cas, la récupération fonctionnelle nécessitera une rééducation longue de plusieurs mois notamment pour récupérer la flexion du genou. Dans les meilleurs cas, la récupération du genou demandera 4 mois mais toujours au prix d’une perte de force du quadriceps. Parfois il conviendra de retirer le matériel d’ostéosynthèse dans les suites.

Quel que soit le traitement, La convalescence est longue parfois au prix de séquelles de type raideur et arthrose.

Au total, la fracture de rotule est une fracture rare mais grave indiquant une prise en charge spécialisée.

B- LES TENDINOPATHIES DU GENOU

Les tendinopathies du genou concernent généralement une population jeune et sportive.

Elles touchent aussi bien les compétiteurs que les sportifs occasionnels. Leur fréquence est particulièrement élevée dans certains sports (saut, basket, volley).

Il existe de nombreux facteurs responsables de ces tendinopathies :

  • Soit par augmentation des contraintes mécaniques (sport d’impulsion, erreur quantitative ou qualitative dans la pratique sportive, inégalité de longueur des membres, déséquilibre musculaire.
  • Soit par diminution de la résistance du tissu tendineux (âge avancé, intoxication tabagique ou alcoolique, prise de médicaments comme les corticoïdes ou les quinolones, présence d’un foyer infectieux ORL ou dentaire, erreurs diététiques, insuffisance d’hydratation, maladie métabolique, ou rhumatisme inflammatoire chronique).

1- Quelles sont les tendinopathies du genou ?

Deux tendinopathies dominent les maladies tendineuses du genou :

  • La tendinopathie ROTULIENNE, située sur le tendon rotulien touchant essentiellement les sportifs qui effectuent des impulsions itératives. elle est décrite sou le non de jumper’s knee.
  • La tendinopathie du tendon quadricipital située au bord supérieur de la rotule, essentiellement chez les haltérophiles mais aussi chez le cycliste et le joggeur. Elles ne représentent que 10 % des tendinopathies du genou.

2- Comment se présentent les tendinopathies du genou ?

  • La douleur est le principal symptôme, située à la face antérieure du genou au dessus ou en dessous de la rotule. Cette douleur doit vous faire consulter un Chirurgien spécialisé en pathologie du genou qui effectuera un examen clinique et des examens complémentaires.
  • La radiographie standard est systématique de même que l’échographie dans un premier temps. Une IRM complétera les examens pour affiner le type de tendinopathie et sa gravité.

3- Comment traiter une tendinopathie du genou ?

Le traitement est toujours médical dans un premier temps.

Il consiste à supprimer la douleur, favoriser la cicatrisation tendineuse et augmenter progressivement la résistance du tendon malade.

Des moyens médicamenteux de type antalgique et anti inflammatoire seront indiqués.

Les infiltrations sont formellement contre indiquées en intra tendineux.

Il conviendra d’y associer des moyens rééducatifs pendant souvent plusieurs semaines parfois plusieurs mois.

Le traitement devra être instauré précocement sous peine d’avoir une efficacité limitée. Il sera poursuivi quelques semaines à quelques mois.

L’échec du traitement médical et rééducatif ou la survenue d’une complication de type rupture du tendon conduira à une indication chirurgicale.

Le traitement chirurgical, a ciel ouvert ou sous arthroscopie consistera en l’exérèse des zones tendineuses malades, en maintenant la continuité de l’appareil extenseur du genou.

Dans tous les cas, l’éviction des facteurs de risque ou leur correction est indispensable.

Enfin, quel que soit le traitement, la guérison est longue et difficile.

C - LES RUPTURES DE L’APPAREIL EXTENSEUR DU GENOU

Les ruptures de l’appareil extenseur du genou sont des lésions assez rares, touchant le plus souvent la pratique sportive. Il existe deux localisations de la rupture soit au niveau du tendon quadricipital (au-dessus de la rotule) soit au niveau du tendon rotulien (au-dessous de la rotule).

I - Les ruptures du tendon quadricipital

1 -Qui est concerné ?

C’est une pathologie du sportif en fin de carrière après 40 ans avec une fréquence accrue entre 60 et 80 ans, suggérant le rôle du vieillissement du tendon.

2- Comment se présente la rupture du tendon quadricipital ?

Il s’agit le plus souvent d’un homme ressentant une douleur aigue à la face antérieure du genou souvent accompagnée d’une sensation de claquement. Le patient présente une impossibilité à marcher avec un gonflement très rapide de son genou. Cette douleur est survenue lors d’une activité sportive mais parfois simplement en marchant.

3- Que faire devant cette impotence fonctionnelle douloureuse ?

Il convient de consulter en urgence un Chirurgien orthopédiste spécialisé dans la Chirurgie du genou.

Le diagnostic de rupture du tendon quadricipital sera posé devant l’examen clinique du genou et la réalisation de radiographies standards, souvent d’une échographie et dans le meilleur cas d’une IRM de genou.

4- Quelle est la prise en charge ?

Il s’agit d’une lésion grave de l’appareil extenseur du genou qui nécessite une prise en charge chirurgicale systématique. C’est à ce prix que la récupération de l’appareil extenseur sera la meilleure.

L’intervention doit être effectuée dans les jours qui suivent la rupture du tendon.

Il s'agira d’effectuer une suture du tendon sur le pole supérieur de la patella.

L’intervention nécessitera trois jours d’hospitalisation, la mise en place d’une contention du genou en extension complète pour six semaines (attelle, plâtre). L’appui partiel sera immédiatement autorisé pour les six semaines qui suivront l’intervention.

La rééducation débutera au bout de six semaines à l’ablation de la contention et sera poursuivie pendant trois à six mois.

La reprise du sport sera autorisée à partir du cinquième mois.

II - Les ruptures du tendon rotulien.

1- Qui est concerné ?

Il s’agit d’une pathologie du sujet jeune (moins de 40 ans) et sportif.

Les ruptures du tendon rotulien se produisent essentiellement chez l’homme. Les sports incriminés sont essentiellement des sports de saut (saut en hauteur, volley ball, basket ball, football).

Ces ruptures sont favorisées par des tendinopathies chroniques, une activité sportive inadaptée en quantité ou en qualité, une maladie inflammatoire ou des injections locales de corticoïdes.

2- Comment se présente la rupture du tendon rotulien ?

Le patient ressent une douleur aigue sévère lors de l’extension brutale du genou. Cette douleur est suivie d’une impossibilité à appuyer sur son genou qui est instable.

3-Comment fait –on le diagnostic ?

Un Chirurgien Orthopédiste spécialisé dans le genou effectuera un examen clinique et une radiographie de genou ainsi qu’une échographie et dans le meilleur des cas une IRM permettant de confirmer la rupture du tendon rotulien.

4 - Que faire devant une rupture du tendon rotulien ?

Le traitement est toujours chirurgical en urgence ou en urgence différée dans les jours qui suivent la rupture. La prise en charge est identique à la rupture du tendon quadricipital comportant une intervention avec suture du tendon rotulien sur le bord inférieur de la rotule, l’immobilisation par une contention (attelle) et un appui partiel immédiat autorisé.

La rééducation débute immédiatement autorisant une mobilité à 0-60 les 45 premiers jours. La rééducation sera poursuivie jusqu’à la fin du quatrième mois. La reprise du sport pourra débuter au début du cinquième mois.

Votre Chirurgien, spécialisé en Chirurgie du Genou, est à votre écoute. N’hésitez pas à le questionner pour toute information que vous souhaiteriez éclaircir.

Consultez également :

Actualités
  • Actualité 6

    03/08/2017

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente ...

    Lire la suite >

  • Actualité 5

    03/08/2017

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente ...

    Lire la suite >

Voir toutes les actualités
Accueil chirurgical
Du lundi au vendredi 8h - 19h Samedi 8h - 12h
03.21.93.45.29

Prise de rdv en ligne

Plan d'accès 71 rue Ambroise Paré 62575 BLENDECQUES