Menu
71 rue Ambroise Paré
62575 BLENDECQUES
Du lundi au vendredi de 8h à 19h
Samedi de 8h à 12h
03.21.93.45.29

Prise de rdv en ligne

Chirurgie – Luxation de rotule – Saint-Omer (62)

La patella est un petit os situé à la face antérieure du genou. Elle constitue l’un des trois os du genou avec le tibia en dessous et le fémur en arrière. Elle s’articule uniquement avec le fémur (zone trochléenne).

La patella est une partie intégrante du système extenseur du genou. Elle est située entre le muscle quadriceps en haut et le tendon rotulien en bas (ou ligament patellaire). La patella transmet l’action musculaire du quadriceps qui permet l’extension du genou (montée des escaliers) et le freinage de la flexion (descente des escaliers).

1- Définition de la luxation de la patella.

Il s ‘agit d’une perte de contact entre la patella et la trochlée du fémur. Cette luxation est le plus souvent d’apparition brutale lors d’un mouvement de pivot rendant compte d’un traumatisme aigu du genou. Ce mouvement de luxation peut être unique ou récidivé et être responsable d’une instabilité régulière du genou.

Cette luxation rend compte d’une douleur aigue très sévère qui impose une prise en charge médicale urgente pour réduire la luxation. Parfois cette luxation se réduit spontanément en étendant le genou.

2 -Qui est concerné par la luxation de la patella ?

Cette instabilité de patella survient le plus souvent chez les jeunes filles à partir de l’âge de la puberté.

Parfois lors d’un traumatisme bénin du genou ou simplement lors d’un mouvement de pivot, la jeune fille ressent une douleur aigue du genou avec chute et impotence totale. Plus rarement la symptomatologie survient toujours chez la femme, autour de 30 ou 40 ans.

3 – Que faire en Urgence ?

La prise en charge dans un service médical d’Urgence permettra de réaliser une radiographie standard du genou pour éliminer une fracture articulaire, permettra de réduire la luxation de la patella et d’immobiliser le genou pendant quelques jours dans une attelle.

4 – Que faire dans les jours qui suivent ?

L’existence d’un épisode de luxation de la patella nécessite de consulter votre Chirurgien Orthopédique spécialisé en Chirurgie du genou.

La consultation de chirurgie du genou permettra d’évaluer la sévérité de cette instabilité notamment par l’examen clinique du genou en recherchant une appréhension à la luxation latérale. Il s’y associe parfois des douleurs autour de la patella qui sont souvent au deuxième plan.

Un bilan radiographique standard permettra de confirmer l’épisode de luxation et de préciser les causes de cette luxation patellaire.

Une IRM complètera les radiographies standards et permettra l’étude fine du genou : La luxation de la patella est liée à plusieurs anomalies morphologiques du genou comportant une dysplasie de la trochlée fémorale (insuffisance de creusement), une patella trop haute (au dessus de la trochlée fémorale) ou une position anormale de l’insertion du ligament patellaire sur le tibia.

5 -Quel est le traitement de la luxation de la patella ?

Dans un premier temps et en urgence, le traitement est toujours médical. Il consiste en l’immobilisation du genou par une attelle d’extension pendant quelques jours parfois associée à la ponction d’un épanchement sanguin intra articulaire (lié à l’arrachement du hauban interne de la patella).

Rapidement, au bout d’une huitaine de jours, la rééducation débutera sous couvert d’une genouillère permettant le réveil musculaire de la cuisse et la récupération de la mobilité du genou. Cette rééducation sera poursuivie au moins six semaines.

En fonction de l’âge de la patiente, de la persistance d’une instabilité ou de douleurs et de la gravité des anomalies constatées au bilan radiographique, Votre chirurgien vous conseillera ou non une intervention chirurgicale.

L’intervention Chirurgicale consiste à stabiliser la patella en face de la trochlée fémorale en l’abaissant (ostéotomie de la TTA), en reconstruisant la trochlée (trochléoplastie) ou en reconstruisant le hauban interne (MPFL) .

6- Quand faire l’intervention ?

L’intervention chirurgicale n’est pas une urgence. Elle nécessite trois mois de disponibilité et peut être proposée pendant les grandes vacances scolaires ou universitaires. Dans tous les cas, l’intervention n’est pas réalisée à moins de 3 mois du traumatisme. Elle n’est pas systématique après la première luxation et dépend de l’âge de la patiente, de la gène instable persistante, de ses activités et de ses souhaits sportifs.

Elle nécessite quatre jours d’hospitalisation.

Cette intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie générale.

L’intervention indique une voie d’abord antérieure du genou avec une fermeture cutanée fine permettant d’optimiser la cicatrisation de la peau.

L’intervention dure en générale une heure. Elle est suivie par la mise en place d’un cathéter antalgique nerveux au niveau de la hanche pour éviter toute douleur post opératoire.

7- Comment se déroulent les suites de l’intervention ?

La kinésithérapie débute dès le lendemain de l’intervention et jusqu’à la sortie au 4 ème jour.

Cette kinésithérapie a pour objectif un réveil musculaire immédiat avec verrouillage du genou, et amorce le début de la récupération de la mobilité.

La déambulation sous couvert de deux cannes anglaises est autorisée à partir du deuxième jour post opératoire, dès l’ablation des drains.

Aucune attelle n’est nécessaire mais un bas de contention et mis en place la journée jusqu’à la reprise de l’appui à la sixième semaine. Pendant toute cette période l’appui sur le membre inférieur opéré devra donc être évité.

Un traitement anti coagulant pour éviter les phlébites sera instauré pendant les six premières semaines post opératoires.

A votre sortie de la clinique au 4 ème jour, vous bénéficierez de consignes post opératoires et d’un protocole de rééducation pour les trois mois qui suivront. Cette rééducation se fera donc en décharge du membre inférieur pendant six semaines puis avec remise en charge les six semaines suivantes. Le centre de rééducation n’est pas nécessaire et la rééducation pourra être effectuée par un kinésithérapeute libéral en ville.

La reprise des activités sportives portées de type vélo (en moulinant sur terrain plat) et natation (crawl) pourra débuter à la fin du troisième mois post opératoire. Les activités de course et de pivot (balle et ballon) pourront débuter à partir du 5 ème mois post opératoire.

Votre chirurgien vous recevra en consultation à la sixième semaine, au troisième mois, au cinquième et au douzième mois afin d’évaluer la cicatrisation de la patella, vous proposant ainsi de passer à l’étape suivante.

8- Quelles sont les complications ?

Les complications liées à la chirurgie du genou sont possibles mais rares de type infection, phlébite et algodystrophie. Les complications spécifiques à l’intervention sont représentées par le risque de raideur articulaire notamment en flexion. Les récidives de luxation de la patella sont exceptionnelles.

Votre Chirurgien, spécialisé en Chirurgie du Genou, est à votre écoute. N’hésitez pas à le questionner pour toute information que vous souhaiteriez éclaircir.

Consultez également :

Actualités
  • Actualité 6

    03/08/2017

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente ...

    Lire la suite >

  • Actualité 5

    03/08/2017

    Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente Texte en attente ...

    Lire la suite >

Voir toutes les actualités
Accueil chirurgical
Du lundi au vendredi 8h - 19h Samedi 8h - 12h
03.21.93.45.29

Prise de rdv en ligne

Plan d'accès 71 rue Ambroise Paré 62575 BLENDECQUES